Définir des indicateurs de référence sur le secteur du numérique

By | 15 mars 2012

L’Observatoire du Numérique, co-présidé par le Conseil national du numérique (CNNum) vient de lance ses premiers groupes de travail thématiques. Composés d’organismes publics, de services d’études, d’associations professionnelles et de syndicats, ils livreront en juin 2012 le résultat de leurs travaux.

Mis en place le 28 novembre 2011 par Eric Besson, Ministre en charge de l’économie numérique, l’Observatoire du numérique a pour mission de mettre en lumière le poids et l’impact réel du numérique sur l’ensemble de l’économie et dela société. Acet effet, il rassemble, enrichit, et diffuse une information statistique fiable aussi complète que possible. C’est un outil d’agrégation et de clarification mis au service des pouvoirs publics, des acteurs économiques et de manière générale du grand public.

Afin de compléter les premiers indicateurs existants, le comité d’orientation stratégique de l’Observatoire a défini 8 thématiques de travail : 

  • Economie du secteur producteur
  • Infrastructures
  • Emploi, formation, RSE (responsabilité sociétale des entreprises)
  • Usages grand public
  • Usages et compétitivité des entreprises
  • E-administration
  • Activités en ligne
  • Macroéconomie

 « Chaque groupe de travail aura pour mission d’identifier, de collecter et mettre en avant les indicateurs les plus significatifs », a indiqué Jean Mounet, président du Comité exécutif de l’Observatoire du numérique. « Ils seront également sollicités pour des études ponctuelles à caractère prospectif, sectoriel ou économique ».

« Ce travail devrait donner lieu à de nombreux échanges entre les organismes publics et le monde professionnel, ont déclaré Gilles Babinet et Guy Roussel, co-présidents du comité d’orientation stratégique de l’Observatoire du numérique. Certains chiffres sont encore trop peu connus. D’autres donnent lieu à de fréquentes controverses du fait de variations dans les méthodologies employées. L’Observatoire a pour mission de les clarifier».

Les prochains numéros de la revue trimestrielle de l’Observatoire (« SynopTIC ») porteront ainsi sur trois thèmes faisant fréquemment l’objet de débats contradictoires : le poids du numérique dans l’économie française, l’impact du numérique sur l’environnement et enfin l’emploi et la formation.

Le Comité d’orientation stratégique est co-présidé par Guy Roussel, vice-président du comité stratégique de filière STIC et Gilles Babinet, Président du Conseil national du numérique. Le Comité exécutif est présidé par Jean Mounet, vice-président de Sopra Group.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *