Groupe de travail sur l’enseignement supérieur

By | 9 novembre 2015

Saisine 

Le Conseil national du numérique, commission consultative indépendante a été chargé par le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche d’une saisine sur la transformation numérique de l’enseignement supérieur (lien vers la lettre de saisine).

Dans la continuité du rapport Jules Ferry 3.0 (octobre 2014) et de la StraNES (septembre 2015), les travaux du CNNum viseront à analyser les impacts de la révolution numérique sur plusieurs sujets :

  • l’accès à la formation initiale et continue
  • l’amélioration des parcours d’apprentissage vers davantage de souplesse et de diversité, ainsi que les innovations pédagogiques
  • les passerelles entre le monde académique et les entreprises

Les propositions du CNNum pourront ainsi alimenter le déploiement de la stratégie nationale de l’enseignement supérieur, notamment dans le cadre du « nouveau PIA ».

 

Les travaux du Conseil national du numérique

Le groupe de travail « Enseignement supérieur, piloté par Sophie Pène, vice présidente du CNNum, a mené ses réflexions de novembre 2015 à février 2016. Le Conseil s’est ainsi largement appuyé sur son analyse systémique de la transformation numérique au travers de ses précédents travaux sur l’éducation, l’inclusion, le travail, la loyauté des plateformes, les communs du savoir et “Ambition numérique” pour proposer une nouvelle démarche d’accompagnement des acteurs de l’Enseignement supérieur.

Le 24 mai 2016, le Conseil national du numérique a ainsi présenté au ministre Thierry Mandon et aux acteurs de l’Enseignement supérieur sa démarche pour faciliter la stratégie de transformation numérique des universités. Cette démarche est fondée sur :

  • une approche contributive inspirée sur le design, donnant aux établissements de l’Enseignement supérieur des instruments pour penser et définir un scénario de transformation numérique. Ces instruments ont vocation à être améliorés et enrichis au fur et à mesure.
  • une dynamique de transformation systémique, proposant aux établissements de partir d’initiatives innovantes pour impulser une démarche de transformation plus globale.

 

Les 12 points clés

Pour accélérer la transformation numérique des établissements d’enseignement supérieur et partager son sens avec tous les acteurs de l’Enseignement supérieur !

  1. Faciliter la mutation des lieux d’étude en lieux d’apprentissage coopératif pour des étudiants qui veulent travailler ensemble et partager leurs engagements. Avec les bibliothèques, sur les campus et en dehors, avec les collectivités et tous les espaces publics.
  2. Accueillir les initiatives contributives des étudiants pour favoriser leurs apprentissages et développer découvertes et solidarités.
  3. Ouvrir les accès à la littératie numérique et proposer des formations diverses, des sciences informatiques aux cultures numériques, aux humanités numériques et au “pouvoir d’agir”, pour tous les acteurs de l’Enseignement supérieur et de la recherche, étudiants, enseignants chercheurs, administratifs.
  4. Affirmer le rôle de l’Université pour le développement et la protection des Communs des sciences et des savoirs.
  5. Élaborer une politique de standards ouverts et évolutifs, normes et référentiels pour tous les documents utilisés et créés, condition de la valeur des plateformes documentaires et d’une politique des données.
  6. Faire de la Formation Tout au Long de la Vie la clé de voûte de la pédagogie universitaire, englobant réellement la Formation Initiale.
  7. Développer la recherche de l’Université sur elle-même, c’est-à-dire enrichir la stratégie prospective des universités et écoles par les recherches transdisciplinaires portant sur l’éducation et l’apprentissage.
  8. Développer ces recherches-actions en partenariat avec la R&D des industries numériques, explorer les pédagogies numériques (jeu, réalité augmentée, sciences participatives), créer des incubateurs universitaires centrés sur l’éducation.
  9. Créer une nouvelle fonction décisionnaire de “responsable de la transformation numérique”, pour une synergie entre l’enseignement et l’administration.
  10. S’appuyer sur le design pour la conception de services numériques améliorant le bien-être et l’efficacité à l’université.
  11. Affirmer la responsabilité de l’Enseignement supérieur et de la recherche au coeur d’une société qui évolue et crée de la valeur par le partage des savoirs de recherche
  12. Développer une stratégie de recherche et de pédagogie sur les données qui se constituent dans les apprentissages, leur portée, leur potentiel, leur valeur.

 

Les publications du CNNum

  • Référentiel de transformation sur lequel chaque établissement peut s’appuyer pour élaborer, compléter ou adapter sa stratégie numérique. Il relève des actions variées en cours dans les universités et les met en cohérence dans un cadre d’analyse globale au service de la transformation numérique.

 

Pour plus d’information : presse@cnnumerique.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *