Le Conseil d'Etat oblige Google à faire connaître sa condamnation par la CNIL

By | 7 février 2014

La condamnation financière était ridiculement faible, mais la condamnation infamante aura un impact plus important. Le 8 janvier dernier, estimant que la loi française sur la protection des données personnelles était violée et que Google n’avait rien fait pour se conformer malgré des mises en demeure, la CNIL avait condamné Google à une amende de 150 000 euros, et à la publication de cette condamnation sur la page d’accueil de Google France pendant 48 heures.

Lire la suite sur:

Le Conseil d’Etat oblige Google à faire connaître sa condamnation par la CNIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *