Cénum - Lettre d'information du 05 novembre 2021

Pas encore abonné ? C'est par ici !

I – La vie du Conseil

  • Vous avez participé à la journée “démocratie et fait numérique : de l’information à l’action” du 13 octobre ? Faites-nous part de vos retours sur l’événement et aidez nous à imaginer sa suite ! Donnez votre avis ici en moins de 3 minutes.
  • Envie d'en savoir plus sur les actifs numériques ? Ne manquez pas nos deux derniers échanges avec des experts ! Avec le spécialiste du bitcoin Jacques Favier, nous avons discuté du projet de la Banque centrale européenne. Horacio Ortiz, anthropologue spécialiste des questions financières nous a quant à lui éclairés sur la concurrence entre les acteurs du secteur, au prisme de sa connaissance du contexte chinois.

II – Dans les actualités des membres

  • Facebook et les réseaux sociaux sont-ils devenus hors de contrôle ? Joëlle Toledano est intervenue  à deux reprises sur le sujet :  28 minutes à revoir ici et lors d’un débat organisé par le média suisse RTS. A retenir ? Facebook n’est pas devenu “hors de contrôle” mais répond bien à un objectif de rentabilité économique qui diffère des objectifs de contrôle des messages à caractère haineux. La solution ? Une politique publique qui oblige l’entreprise à faire des contrôles et à modifier son modèle économique pervers.
  • En continuant de militer pour la mixité sur l'entreprenariat, le partage d’expérience et la sororité de cette communauté, Tatiana Jama livre un témoignage remettant à leur place les clichés autour des femmes qui entreprennent. À lire dans Madame le Figaro.
  • Serge Tisseron était invité par SOS Amitié pour intervenir à la faculté de lettres de Nancy autour du sujet « L’empathie menacée par les médias numériques ». À cette occasion, il est revenu dans L’Est Républicain sur sa définition de l’empathie, l’impact des médias numériques à cet égard et les solutions potentielles face à ces enjeux.
  • Justine Cassell est intervenue à l’atelier de l’OCDE sur le rôle de l'intelligence artificielle dans la productivité de la science. Elle y a fait le point sur l’état de la recherche sur l’IA et les sciences cognitives.
  • Cette semaine, le Parlement a aussi adopté définitivement la proposition de loi portée par Patrick Chaize visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique.
  • Le 5 et le 6 novembre Serge Tisseron organise à Grenoble, avec l’IERHR, le colloque international "Objets animés, humains, animaux : partenaires de soins tendres". Justine Cassell a quant à elle partagé ses travaux sur les enfants virtuels en séance plénière.

III - Quelques-unes de nos inspirations

NOUS AVONS LU

  • Paul Grunelius, directeur de mission chez WeTechCare, s’intéresse à la notion du temps face au numérique dans une chronique pour L’Usine Nouvelle. Si tout moment passé en ligne est daté, quantifié et chronométré, le temps numérique n’y a pas toujours la même représentation ou fonction. La chronique en distingue 3 : le temps qui passe (et des fonctionnalités associées - minuteur, notification calendaire, chronomètre, etc), le temps objectivé, en permettant l’horodatage ou en fournissant une information sur la durée que prendra une activité (lecture d’un article, visionnage d’un documentaire, etc.) et le contrôle de la vitesse à travers des fonctionnalités d’accélération ou de diminution.
  • Alors que les scandales et les révélations autour de Facebook s'accumulent, la plateforme a annoncé cette semaine qu’elle abandonnait son programme de reconnaissance faciale et s'engage à supprimer toutes les données biométriques collectées depuis le début de ce projet…. mais finalement pas vraiment. Amandine Jonniaux fait le point pour le Journal du Geek.
  • Une récente étude de Twitter montre que son algorithme d’affichage antéchronologique favorise la diffusion et la mise en avant de contenus politisés à droite plutôt qu’à gauche dans six des sept pays étudiés, l’Allemagne faisant exception. Il apparaîtrait que le paramétrage algorithmique ne favoriserait pas les extrêmes. Pour autant, cette publication qui intervient dans une démarche de transparence de l’entreprise amorcée il y a plusieurs mois ne révèle pas les causes de ce phénomène.

NOUS AVONS ÉCOUTÉ

  • Pourquoi Internet favorise la droite, c’est aussi le thème du dernier épisode du Code a changé. Xavier de la Porte reçoit Jen Schradie dont les recherches mettent en lumière 3 possibles explications à ce phénomène :
    1. Les fractures sociales se reproduisent sur Internet ;
    2. Pour avoir un impact en ligne, les collectifs doivent être organisés et hiérarchisés ;
    3. Les contenus viraux sur Internet sont les contenus polémiques et synthétiques.
  • Pour Les Pieds sur Terre, Noita revient sur son parcours complotiste : enfant “très naïve”, Internet lui a par la suite ouvert une porte vers un ensemble de croyances ésotériques, puis vers certaines théories complotistes, jusqu’à tomber sur une vidéo de debunking qui déconstruira ses croyances.

À VENIR DANS NOS TABLETTES

  • Lundi 8 novembre 2021, la CNIL organise Air2021 sur le thème de l’éthique dans l’ouverture et le partage des données. Eric Salobir participera à un dialogue croisé sur la question : Open data, une nouvelle morale pour le partage des données en Europe ?, aux côtés de Malte Beyer-Katzenberger de la Commission européenne. Détails et inscriptions ici.
  • Frances Haugen sera auditionnée le 8 novembre par le Parlement européen et le 10 novembre par l’Assemblée nationale. Toutes deux seront retransmises en direct.
  • Du 8 au 19 novembre, c’est la Paris AI Week. À l’occasion de cette première édition, une dizaine d’événements auront lieu à Paris et en ligne autour de l’IA. Le 9 novembre notamment, Justine Cassell interviendra au sujet de l’impact de l’IA sur la société lors du PR[AI]RIE Day organisé à l’université Paris-Dauphine. Programme et inscriptions ici.
  • Mercredi 17 novembre, l’Ambassade du Royaume-Uni organise en partenariat avec Renaissance numérique et Cinqc, une conférence sur la désinformation et la mésinformation en période de Covid-19, à laquelle Rahaf Harfoush participera. Sur invitation.
  • Jeudi 18 novembre, Le Centre Iternet et Société (CIS) du CNRS organise un atelier pluridisciplinaire sur la justice sociale, l’équité et les discriminations dans les systèmes algorithmiques. Détails et inscriptions ici.
Tags