Cénum - Lettre d'information du 16 septembre 2022

Pas encore abonné ? C'est par ici !

 
RENTRÉE MINISTÉRIELLE POUR LE CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE

  • Mercredi 14 septembre le collège du Conseil s’est réuni pour sa plénière de rentrée. Au programme : bilan du riche programme de l’été et point sur le calendrier des six derniers mois de la mandature (calendrier des prochains jours ci-dessous).
     
  • Cette plénière était également consacrée à nos travaux autour des interactions entre humains et machines au travail dont les fruits seront publiés à l’automne. Un sujet sur lequel nous avons publié des entretiens très riches à lire ou relire sur notre espace Paroles de. N’hésitez pas à vous abonner et à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour être informés de sa sortie !
     
  • Monsieur le ministre Jean-Noël Barrot nous a fait l’honneur de sa présence. Il a présenté les grandes priorités numériques gouvernementales. S’en est suivi un partage des travaux du Conseil et un échange nourri avec les membres autour d’une conviction commune, fil rouge de nos travaux : la nécessaire écoute de toutes et tous dans notre relation à l'information, aux techniques et aux institutions à l'heure des grandes transitions écologique, démocratique et numérique. Merci à Jean-Noël Barrot pour sa présence et son écoute.

Photo de la plénière du Conseil national du numérique en présence du ministre Jean-Noël Barrot

DANS L’ACTUALITÉ DES MEMBRES

  • Dans une interview polyphonique pour Le Monde, Serge Tisseron répond à la question : “Où sont passés les enfants des villes ?”. Peur des dangers extérieurs, manque d’aménagements urbains, attrait du foyer désormais doté d’outils numériques permettant de joindre ses amis sans avoir à sortir, les enfants des villes passent désormais d’endroits fermés en endroits fermés. Alors, comment leur redonner les clés de la rue ? Éléments de réponse dans cet article dont nous vous recommandons chaudement la lecture.
     
  • Serge Tisseron a également publié Vivre dans les nouveaux mondes virtuels : Concilier empathie et numérique chez Dunod. Il y décortique l’omniprésence d’outils numériques d’un nouveau genre : assistants conversationnels, mondes virtuels immersifs et interactifs qui “font notamment craindre d’oublier l’importance du corps et de la mort qui sont à la base de notre humanité.” Dans ce contexte, Serge Tisseron plaide pour la construction d’une société qui tout en étant connectée sera aussi responsable, créative et profondément humaine.
     
  • Les mails ont beaucoup remplacé les lettres mais pas les colis ! Dès lors, quel modèle économique pour La Poste ? Joëlle Toledano se penche sur cette question dans une tribune pour Les Echos. Entre diminution de la cadence de livraison et réorientation du service vers des prestations premium, elle encourage un repositionnement rapide face aux grandes plateformes.
     
  • Patrick Chaize signe aux côtés de neuf autres représentants des collectivités territoriales une tribune « Pour un numérique social et responsable au service des citoyens, et non l’inverse ». À lire dans Le Monde, elle invite à penser un numérique sobre et à garantir une alternative humaine pour tous les services publics dématérialisés, au service des usagers.

UNE RENTRÉE LITTÉRAIRE TRÈS RICHE (BIS)

Nous le disions il y a deux semaines, la rentrée littéraire est particulièrement prolifique sur le numérique et les récentes annonces de sorties le confirment :

  • La Quadrature du Net revient dans Internet et Libertés (Vuibert) sur les différents combats menés depuis 15 ans  par l'association pour défendre un Internet juste et démocratique.
     
  • En quelques années seulement, Netflix a profondément chamboulé l’industrie cinématographique et télévisuelle. Romain Blondeau analyse ces transformations dans, Netflix l’aliénation en série publié au Seuil.
     
  • Nicolas Celnik et Fabien Benoît publient Techno-luttes au Seuil, un ouvrage consacré à celles et ceux qui résistent à la technologie. À cette occasion, Irénée Régnauld leur donne la parole sur son blog Mais où va le web ?. Cet échange met notamment en lumière l’importance du travail d’enquête pour comprendre sur le terrain ce qui se joue autour de déploiements technologiques, non sans écho au constat qui a nourri l’installation du Conseil il y a un an et demi et sa démarche des Itinéraires numériques.

À LIRE, À ÉCOUTER

  • Connaissez-vous Elizabeth Holmes ? Fondatrice de l’entreprise Theranos promettant de révolutionner les tests sanguins, elle est au cœur d’un procès qui s’est ouvert à la fin de l’année 2021 pour fraude et escroquerie envers ses investisseurs. Comment celle qui devait devenir la prochaine Steve Jobs s’est-elle retrouvée face à de telles accusations ? Le podcast The Drop Out revient sur son histoire et éclaire comment les plus grands investisseurs de la Silicon Valley l’ont suivie dans un projet dont les promesses n’ont finalement jamais été tenues et qui a mis en dangers de nombreuses vies.
     
  • Nous parlions dans Civilisation numérique. Ouvrons le débat ! du besoin de remettre le numérique au service de la société. Gauthier Roussilhe raconte dans Plateaux numériques : faire naître un service numérique convivial un projet qui prône la “convivialité”, une notion riche de sens, à partir de nombreuses expériences de terrain.
     
  • The Queen is dead, long live the Internet. Le 8 septembre, la reine Elizabeth II s’est éteinte. Représentante d’une institution pluriséculaire, elle était aussi une figure majeure d’Internet, entre memes, gif et théories du complot. Wired revient sur sur la relation que Sa Majesté entretenait avec la technologie et les raisons de son succès dans la culture numérique. Et dans un fil Twitter fascinant, Depths of Wikipedia retrace seconde par seconde comment la page Wikipédia de la souveraine a évolué dans les instants qui ont précédé et suivi l’annonce de sa mort.

SORTIES ET ÉVÉNEMENTS : NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Contact

Si vous avez des recommandations, questions ou souhaitez nous rencontrer, n’hésitez pas à contacter info@cnnumerique.fr.