Cénum - Lettre d'information du 21 mai 2021

La vie du Conseil

À PROPOS DU CONSEIL

Les actualités des membres

Au secrétariat général

NOUS AVONS RENCONTRÉ

  • Philippe Huneman, philosophe spécialiste de l’épistémologie des sciences, nous a éclairé sur les méthodes de vérification de l’information et le processus d’élaboration de la science au regard du fonctionnement des réseaux sociaux et de la diffusion de fausses informations, et Mathias Girel, maître de conférence en philosophie à l’ENS Ulm, sur la façon dont le numérique a transformé la vérification scientifique et son utilisation dans les médias.

  • Les membres ont notamment rencontré Antoinette Rouvroy, chercheuse, Paula Forteza, députée, Henri Verdier, ambassadeur du numérique pour la France, Sébastien Soriano, directeur de l’IGN, Jacques-François Marchandise, directeur de la FING, Dominique Boullier, Sciences Po, Lionel Maurel, CNRS et bien d’autres, autour de questions telles que l’évolution des services publics, l’évolution des modes de délibérations collectives, les processus d’institutionnalisation, la gouvernance des communs.

Quelques sources d'inspiration

NOUS AVONS LU

  • Dans The Internet of Very Cold Things, Brian Nussbaum et al. se penchent sur la numérisation des espaces périphériques. Quel internet pour les “choses très froides” ? Dans les régions polaires comme dans l’Espace, certaines activités (extraction d’hydrocarbure, notamment) sont devenues dépendantes du numérique. Les auteurs appellent à s’interroger sur les risques, notamment en matière de cybersécurité, de cette mutation.

  • Dans un billet, la chercheuse Florence Maraninchi revient avec humour sur l’idée selon laquelle le numérique nous débarrasserait de la bureaucratie. N’existerait-il pas, au contraire, une nouvelle forme de paperasse, la numérasse ? Ses réflexions se concluent sur un appel à résolument “interdire Excel” pour le remplissage de formulaires et, pourquoi pas, réhabiliter nos bons vieux parapheurs “une très belle interface humain/ humain, qu’il serait désolant d’abandonner”.

NOUS Y AVONS ASSISTÉ

  • Lors du webinaire “la désinformation en période électorale” des Surligneurs, Emeric Henry a présenté les résultats d’études sur l’impact du fact checking en période électorale : l’effet ne réside pas tant sur la croyance et les intentions de vote de la personne exposée à une fausse nouvelle que sur la décision de partager ou non une information démentie sur les réseaux sociaux.

  • "Digital Sovereignty: Which strategy for Europe?", organisé par Renaissance Numérique et le bureau de l'Ambassadeur pour les questions numériques, a réuni acteurs publics, société civile, chercheurs et entreprises pour réfléchir à la notion de "souveraineté numérique": au-delà d’être une fin en soi, un outil au service d’une société et d’une économie durables ?

A VENIR DANS NOS TABLETTES

 

Si vous avez des recommandations, des questions ou si vous souhaitez nous rencontrer, n’hésitez pas à nous contacter info@cnnumerique.fr

Pas encore abonné ? C'est par ici !