Le Conseil national du numérique renforce son soutien à la promotion du libre

Pas encore abonné ? C'est par ici !

LE CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE RENFORCE SON SOUTIEN À LA PROMOTION DU LIBRE

Source de convivialité, de partage, de coopération et de liberté autant qu’outils nécessaires pour garantir un web ouvert, le libre est un sujet qui tient à cœur au Conseil national du numérique depuis de nombreuses années. Le Conseil renforce son soutien et rejoint la démarche collective de promotion du libre au sein de l’Etat et en dehors à travers plusieurs initiatives : des ateliers de contribution à Wikipédia, un agenda ouvert sur Framagenda, une chaîne Peertube et une carte des déplacements sur uMap.

WIKIPÉDIA : EXPÉRIMENTER COLLECTIVEMENT UN COMMUN NUMÉRIQUE PAR LE FAIRE

A l’occasion de notre plénière mensuelle consacrée à un point d'étape de nos réflexions sur les modèles économiques (à sortir à la fin de l’année), nous avons organisé avec Wikimédia France un cinquième atelier de sensibilisation à la contribution à Wikipédia. Après les ateliers dédiés aux chercheurs dans le cadre de l’Observatoire sur la guerre en Ukraine ou aux acteurs de la médiation à Numérique en commun[s], nous sommes ravis d’avoir réuni cette fois des agents publics. Des représentants de diverses administrations (Direction générale des entreprises, IGN, Etalab, Education nationale, Service d'information du gouvernement) ont échangé sur ce que signifie de contribuer à Wikipédia et sur comment les administrations peuvent participer au développement de communs. Un moment riche et chaleureux ! Rendez-vous en janvier pour le prochain atelier, avec les étudiants en géopolitique du centre de recherche Géode de l’Université Paris 8, pour un échange sur la façon dont Wikipédia peut servir d’objet d’influence.

Pour en savoir plus, nous avons écrit un billet sur la démarche, disponible ici

Encourageons la découverte et l’utilisation concrète des communs numériques par le faire ! 

NOUS OUVRONS NOTRE AGENDA SUR FRAMAGENDA ! 

Nous sommes ravis d’ouvrir notre agenda au plus grand nombre. Cette démarche répond à plusieurs objectifs dont :

  • Rendre publiques les activités internes et externes du Conseil, les auditions, les plénières et pouvoir plus facilement vous rencontrer.
  • Partager les événements et initiatives dont nous avons connaissance, et qui participent à faire circuler les idées et faire entendre des voix au-delà du Conseil.
  • Montrer par l’expérience qu’il existe des outils ouverts, libres, participatifs, contributifs et qui œuvrent à la fois à la construction de savoirs communs et à l'enrichissement de la démocratie. Deux thèmes qui sont au cœur des travaux du Conseil.

 
Vous y retrouverez 4 catégories : 

  • La vie du Conseil : toute l’activité interne du Conseil, les plénières, les rencontres ou encore les auditions menées.
  • Rencontrons-nous ! : les évènements ouverts au public où les équipes seront présentes pour échanger avec vous.
  • Itinéraires numériques : les rendez-vous à travers la France auxquels le Conseil participe pour écouter les préoccupations du plus grand nombre, avec l’appui des acteurs locaux.
  • Le radar du CNNum : les évènements et initiatives dont nous avons connaissance et qui participent à la circulation des idées.

Vous préférez une vision dans l’espace ? Nos déplacements et les événements dont nous avons connaissance sont également visibles sur la carte uMap que vous pouvez consulter ici.  

Vous avez des suggestions ? Vous souhaitez nous faire part de vos retours ? Vous souhaitez ajouter un événement à l’agenda ? Vous êtes à l’initiative ou souhaitez organiser une rencontre ? Contribuez via info@cnnumerique.fr.

NOUS MIGRONS SUR PEERTUBE

Parce qu'on adore ce projet, pour sa richesse, sa communauté, sa philosophie, ses fonctionnalités… le Conseil migre sur Peertube ! Rendez-vous sur notre chaîne pour y retrouver des interviews, les replay des derniers événements, des présentations de Civilisation numérique. Ouvrons le débat… C’est par ici.

UNE DÉMARCHE AVANT TOUT COLLECTIVE ET ÉVOLUTIVE

De son esprit à son mode de fonctionnement, le développement du libre est une démarche collective et fondée sur un apprentissage permanent. L’agenda, la chaîne, nos ateliers et la carte seront donc amenés à évoluer, en fonction de leur usage et grâce à vos contributions. N’hésitez pas à nous faire des retours en ce sens. 
 
Nous sommes également fiers de contribuer à cette démarche et de rejoindre les acteurs engagés sur ces sujets, y compris au sein de l’Etat ! Vous pourrez retrouver les contributions de plusieurs d’entre eux dans notre dossier sur les modèles économiques des plateformes, dont Bastien Guerry par exemple dont nous vous recommandons le dernier article pour en savoir plus sur les communs.
 
Un grand merci notamment aux équipes de la Direction du numérique pour l’éducation et de l’académie du Grand-Est pour nous avoir permis de lancer notre chaîne dans le cadre du projet Apps et en particulier à la DNE d'avoir accueilli, pour l'occasion et parce que cela a beaucoup de sens pour nous, hier l'atelier Wikipédia mentionné ci-dessus.
 
Retrouvez ici la liste des outils du socle interministériel de logiciels libres.

LA PAROLE À FRAMASOFT

Envie d’en savoir plus sur la mission de Framasoft ? Courez lire notre entretien avec Angie Gaudion, chargée de relations publiques au sein de Framasoft. Avec elle, nous avons échangé sur l’histoire de Framasoft, son financement, son évolution, leur positionnement dans l’écosystème numérique et, plus largement, le soutien apporté aux communs numériques. A lire sur notre site

Framasoft a dévoilé sa feuille de route pour les trois prochaines années, qui vise à “Collectiviser et convivialiser internet”. Consulter l’annonce sur leur site.

ATTENTION, FORMATION ET MÉDIATION DANS L'ACTUALITÉ DES MEMBRES !

C’est en ligne ! Dans le cadre de la première étape d’Itinéraires numériques, nous nous étions entretenus avec Nicolas Roussel, directeur d’INRIA Bordeaux et administrateur de Cap Sciences. Nous avons participé à une matinée d’échange autour du numérique avec des élèves d’un collège de Floirac, des chercheurs du centre Inria de l’université de Bordeaux et des médiateurs de Cap Sciences. Mission du centre, vision de la recherche et de la médiation, la retranscription est disponible sur notre site

Vendredi dernier, Anne Alombert était - depuis Périgueux pour le NEC Dordogne -  l’invitée de François Saltiel dans son émission Le Meilleur des Mondes, aux côtés de Serge Abiteboul et Thibault Jabbour, fondateur du réseau social alternatif français Socrate pour parler économie de l’attention. Un podcast à retrouver ici !

En amont du salon professionnel de l'éducation Educ@tech auquel elle participera le 30 novembre, Anne Alombert a répondu à une interview de Louis Derrac, autour du thème « Où en est la formation du citoyen du 21ᵉ siècle ? ». Elle revient sur l’importance de la formation dans une société numérique, condition nécessaire à la conception de technologies collectivement désirables. A lire ici

Quels sont les enjeux des DSA et DMA ? Avec Andreas Schwab, député européen et rapporteur du DMA, Gilles Babinet revient sur les ambitions et les limites des deux textes pour le podcast “Culture numérique” de Siècle digital. Régulation ex ante ? Trop grande capacité de régulation laissée aux plateformes ? Manque de capital humain ? Une analyse à écouter ici

Riche activité pour Serge Tisseron ! La semaine dernière, dans le cadre du colloque scientifique #InFine sur les « sens et finalités du numérique pour l’éducation » au Futuroscope et organisé par l’académie de Poitiers, il est intervenu lors de la plénière introductive « imaginaires et représentations, conditions d’appropriation et accompagnement des acteurs  » .  Cette semaine, il était au #Neujpro, forum national des élus et professionnels de la jeunesse. Il participait à une table ronde intitulée : « les politiques jeunesse a l'heure du numérique » , où il rappelait l’importance de l’éducation dans les enjeux d’économie de l’attention. 

Contact
Si vous avez des recommandations, questions ou souhaitez nous rencontrer, n’hésitez pas à contacter info@cnnumerique.fr