Portrait de Jean-Pierre Mignard

Jean-Pierre MIGNARD

depuis 11/02/2021

Avocat pénaliste, docteur en droit pénal, il est le fondateur du cabinet Lysias. Il intervient également dans des dossiers de droit de la communication et de la presse et de droit de la propriété littéraire et artistique. Il a été conseiller de nombreux États à l’occasion de conflits frontaliers, mais aussi de négociations de concessions pétrolières. Il est l’avocat d’un grand nombre de parlementaires, d’élus, et de personnalités ayant occupé des fonctions ministérielles. Il est notamment intervenu comme conseil dans des dossiers tels que l’affaire des « écoutes de l’Elysée », l’attentat du DC-10 d’UTA, les affaires dites de la Ville de Paris, le naufrage du pétrolier Erika... Jean-Pierre Mignard est aussi l'auteur d'une thèse de doctorat effectuée au sein de l'université Panthéon Paris 1 Sorbonne, écrite sous la direction de Mme Mireille Demas Marty et intitulée « Cybercriminalité et cyber répression, entre désordre et harmonisation mondiale ».
Il enseigne le droit pénal et le droit des médias et de la presse à l’École de Journalisme de Sciences Po Paris. Il est aussi membre du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE).
Avec Adrien Basdevant, il a co-rédigé l’ouvrage L’empire des données qui retrace le changement de paradigme entre États, entreprises privées et consommateurs-citoyens avec l’arrivée des données.

 

« J’ai aussi assumé beaucoup de missions humanitaires et d’observations judiciaires dans le monde, et c’est ce qui me manque le plus, mais avec le temps… »