« Le Web fait de plus en plus partie des droits de l'homme »