François Hollande veut une politique d’Open Data « plus offensive » - Next INpact