Portrait de Anne Alombert

Anne ALOMBERT

depuis 11/02/2021

Anne Alombert est enseignante-chercheuse en philosophie à l’Université Catholique de Lille, au sein de la chaire « Éthique, technologie et transhumanismes ». Ses recherches portent sur les relations entre savoirs et techniques, ainsi que sur les enjeux anthropologiques des transformations technologiques contemporaines. Elle est auteure d’une thèse de philosophie effectuée à l’Université Paris Nanterre sous la direction de François-David Sebbah, qui porte sur la question des rapports entre vie, techniques et esprits dans les travaux de Gilbert Simondon et Jacques Derrida. Elle est co-auteure du livre Bifurquer, co-écrit avec le philosophe Bernard Stiegler et le collectif Internation. Elle a participé à la conception et l’élaboration du programme de recherche contributive « Plaine Commune Territoire Apprenant Contributif » dirigé par Bernard Stiegler, dans le cadre de l’association Ars Industrialis.

 

« Je suis ravie de pouvoir contribuer aux travaux du Conseil national du numérique, qui a pour ambition de faire des technologies numériques les supports de nouveaux savoirs (à la fois techniques, pratiques et théoriques). En dépit des risques d’automatisation et de disruption qu’elles engendrent, et à condition d’être réfléchies et orientées, les transformations numériques peuvent conduire à de nouvelles pratiques collectives et signifiantes, susceptibles de prendre soin des milieux, des corps, des esprits et des sociétés. »