Travail, emploi et numérique

Document principal

Rapport n°2016-1 “Travail emploi numérique : les nouvelles trajectoires”

Télécharger

Membre pilote
Nathalie ANDRIEUX
Ancien membre

Contexte

La métamorphose numérique réinterroge nos grilles de lecture traditionnelles de l’emploi, du travail, et de l’activité. Le Conseil national du numérique a ainsi été saisi en décembre 2014 par le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social pour formuler ses propositions sur trois problématiques principales : quels nouveaux métiers, quelles nouvelles compétences et comment conduire la transformation numérique des entreprises ? quelles sont les pratiques numériques des services publics de l’emploi dans le monde ? comment l’automatisation et la numérisation des activités agissent-elles sur le travail et ses conditions ?

Le rapport du CNNum présente d’abord un panorama des controverses liées au futur de l’emploi, du travail, et de l’activité. Cet exercice éclaire des concepts, des prises de positions, et des propositions présentes dans le débat public. De nombreux sujets sont mis en perspective : la fin ou non du salariat, les effets de la révolution numérique sur la segmentation du marché du travail, sur les conditions de travail, la notion « d’uberisation », le futur du dialogue social, le statut du travail humain face à l’automatisation, les liens entre travail, revenus et droits. A partir de cette cartographie, le CNNum a formulé des recommandations, ensuite rediscutées lors d’une journée contributive.

Recommandations

4 objectifs pour guider l’action publique et privée, favoriser la capacitation des individus, recréer du collectif dans les organisations, et donner du sens au travail en transitions

  • Valoriser les parcours hybrides ;
  • Transformer les organisations pour en faire des lieux d’émancipation et d’apprentissage. Le numérique transforme l’organisation du travail à l’extérieur et à l’intérieur de l’entreprise. Il Recréer du collectif, pour tous et à toutes les échelles ;
  • Repenser la relation entre le travail et la (re)distribution des richesses ;
  • Favoriser la capacitation des individus.

Des objectifs déclinés en 20 recommandations, au sein de 6 axes

  • Axe I - Les trajectoires professionnelles hybrides, un défi pour des dispositifs personnalisés, incitatifs et motivants
  • Axe II - Les nouvelles relations de travail : redonner du sens au travail collectif et soutenir les organisations alternatives
  • Axe III - Un scénario industriel alternatif pour l’Europe
  • Axe IV - Mettre la formation en mouvement, diversifier les contextes d’apprentissage
  • Axe V - Négociations collectives et dialogue social ouverts
  • Axe VI - Modèles de (re)distribution et de solidarité

Méthode

Le rapport du CNNum présente d’abord un panorama des controverses liées au futur de l’emploi, du travail, et de l’activité. Cet exercice éclaire des concepts, des prises de positions, et des propositions présentes dans le débat public. Plus de 50 auditions ont été menées, auprès de sociologues, juristes, économistes, prospectivistes, associations, administrations, syndicats, entreprises. A partir de cette cartographie, le CNNum a formulé des recommandations, ensuite rediscutées lors de la journée contributive organisée au Conseil économique social et environnemental le 19 novembre 2015.

Voir aussi :

Retour sur la journée contributive sur le thème "emploi, travail et numérique" (19 novembre 2015)

Documents

Lettre de saisine

Télécharger

Dossier de presse de la remise du rapport (janvier 2016)

Télécharger

Communiqué de presse de la remise du rapport (janvier 2016)

Télécharger

Tags
Accéder au haut de la page