Diversité et Numérique

Faire du numérique un accélérateur de diversité
Document principal
Membre pilote
Florette EYMENIER
Membre

Créatrice et Ex-Présidente de la SAS-POPSchool

Co-fondatrice de l'Ecole Numérique le Chiffre et Présidente de l'association DevAndYou

Salwa TOKO
Présidente

Présidente du CNNum

Contexte

À la suite d’une saisine en mai 2020 de la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, de la ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, de la ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville, et du secrétaire d'État chargé de la Transition Numérique et des Communications Électroniques, les membres du Conseil national du numérique publient aux côtés d’Anthony Babkine l’avis « Faire du numérique un accélérateur de diversité ». 

15 recommandations pour faire du numérique un accélérateur de diversité 

Alors que le nombre de demandeurs d'emploi a poursuivi son reflux en trompe-l'œil au deuxième trimestre en raison du confinement, en particulier en milieu rural et QPV (quartier prioritaire de la ville), le présent rapport appelle à se saisir des opportunités offertes par le numérique, et ce sur l’ensemble des territoires.

Secteur prometteur en termes de création d’emplois, le numérique fait néanmoins face à une sous-représentation de ces territoires et talents ignorés. Pour le Conseil national du numérique et Anthony Babkine, il est nécessaire d’allier la valorisation des compétences numériques à la lutte pour l’égalité des chances. Cela nécessite d’entreprendre une véritable politique de l’emploi numérique, de saisir les opportunités offertes par l’innovation, de permettre aux entreprises de faire face à la pénurie de talents et de contribuer ainsi à la performance nationale. 

Pour répondre à ces enjeux, le rapport présente des solutions efficaces et faciles à mettre en place telles que :

  • Lancer un plan d’action pour former les prescripteurs (Pôle Emploi, Cap Emploi, Missions locales...) aux compétences et aux métiers du numérique. [Recommandation 3]
  • Créer un baccalauréat professionnel dédié au métier de développeur [Recommandation 4]
  • Inciter les entreprises à repenser les politiques de recrutement pour lutter contre les stéréotypes discriminatoires [Recommandation 10]
  • Créer un groupe de travail national de prospective des besoins en compétences numériques décliné dans les métropoles French Tech, dans une perspective de redynamisation des territoires [Recommandation 13]

Au total, l’avis comprend sont 15 recommandations concrètes réparties selon trois axes : 

  • Axe 1 : Garantir l'information et l'accès à la formation sur les opportunités numériques auprès des profils issus de la diversité 
  • Axe 2 : Recenser et mesurer la politique de recrutement et d'implantation pour répondre au manque de diversité dans le numérique 
  • Axe 3 : Renforcer la politique de dynamisation des territoires
Statut
Actif
Accéder au haut de la page