Education et enseignement supérieur

Rapport Jules Ferry 3.0 (2014) et rapport Université numérique (2016-2017)
Document principal

Rapport "Jules Ferry 3.0" (octobre 2014)

Télécharger

Rapport "Université numérique" (mai 2016)

Télécharger

Membre pilote
Sophie PENE
Ancien membre

Professeur de sciences de l'information et de la communication à l’Université Paris Descartes

Co-responsable du Master EdTech du Centre de Recherches Interdisciplinaires (Université Paris Descartes)

Contexte

La responsabilité de nos politiques et de nos systèmes éducatifs pour apporter à chaque citoyen de la société numérique les moyens de la comprendre et d’y participer, est centrale. Dans le sillage de ses travaux sur l’inclusion numérique, le CNNum, dès 2013, a ainsi constitué un groupe de travail sur ce sujet afin de réfléchir à ces problématiques. Ces réflexions ont permis d’aboutir à deux travaux principaux.

  • L’avis Jules Ferry 3.0, publié en octobre 2014, traite de l’éducation dans le secondaire. Les 40 recommandations du rapport s’articulent autour de deux grands axes : les nouvelles matières à enseigner et comment les enseigner, comment re-dessiner le tissu éducatif à l’ère du numérique, en mettant en réseau toutes les parties prenantes ;
  • L’avis Université numérique, du temps des explorateurs à la transformation, remis en en mai 2016, propose une démarche d’accompagnement des acteurs de l’Enseignement supérieur fondée sur une approche contributive donnant aux établissements de l’Enseignement supérieur des instruments pour définir leur propre scénario de transformation numérique.

La remise de l’avis et du référentiel de transformation de l’Université a été suivi d’un cycle d’ateliers de design participatif avec les acteurs de l’Enseignement supérieur d’octobre à décembre 2016. Ce référentiel a ensuite été mis en ligne afin de poursuivre son enrichissement de manière collaborative, sur la plateforme OpenData.

Recommandations

Enseignement secondaire : Jules Ferry 3.0

Le Conseil a dégagé huit axes, déclinés chacun en 40 recommandations :

  1. Enseigner l’informatique : une exigence ;
  2. Installer à l’école la littératie de l’âge numérique ;
  3. Oser le bac HN : Humanités numériques ;
  4. Concevoir l’école en réseau dans son territoire ;
  5. Lancer un vaste plan de recherche pour comprendre les mutations du savoir et éclairer les politiques publiques ;
  6. Mettre en place un cadre de confiance pour l’innovation ;
  7. Profiter du dynamisme des startups françaises pour relancer notre soft power ;
  8. Ecouter les professeurs pour construire ensemble l’école de la société numérique.

Enseignement supérieur : Université numérique du temps des explorateurs à la transformation

L’avis du Conseil a été remis avec un référentiel de transformation numérique qui constitue une aide au design de scénarios de transformation. Il est destiné à favoriser l’élaboration de scénarios singuliers, chaque établissement étant invité à s’inspirer, reprendre et adapter les actions recensées pour sa propre progression. Le référentiel s’articule autour de six polarités, c’est-à-dire des thèmes d’action susceptibles d’entraîner progressivement d’autres transformations :

  1. Gouvernance numérique
  2. Lieux de vie et d’apprentissage
  3. Contenus pédagogiques et données
  4. Recherche concernant l’éducation
  5. Services numériques universitaires
  6. Création de valeurs et écosystème

ACCEDER AU REFERENTIEL D'ACTIONS

 

FRISE-esr.PNG

Méthode

L’élaboration du rapport Jules Ferry 3.0 a suivi la méthodologie éprouvée du Conseil, basée sur un processus de concertation large autour de “journées contributives” (sessions de travail collectives avec des personnalités extérieures), de tables rondes autour de thématiques précises et d’auditions ciblées. Ces rencontres ont permis d’échanger avec plus d’une centaine de personnalités de l’écosystème ”Education et numérique”, représentatives des différentes parties prenantes, ministère de l’Education nationale, CNED, etc., industriels déjà présents ou qui investissent le secteur, des start-ups, la société civile, des associations, des chercheurs, etc.

Pour le référentiel de transformation numérique de l’Université, si la première version a été élaborée par le CNNum, il a d’emblée été pensé comme un matériau évolutif, support pour recueillir les contributions des acteurs de l’enseignement supérieur. Il a ainsi profondément évolué entre sa remise au Ministre et sa mise en ligne à la suite du cycle d’ateliers de co-design.

Ressources

Kit "Do It Yourself" pour organiser son propre atelier

Tags
Accéder au haut de la page